“Test and Learn” client : utilité et bonnes pratiques

Vous voulez vous lancer en crowdfunding mais ne savez pas vraiment où vous mettez les pieds, ni comment le public accueillera votre projet ?

Pas besoin de paniquer, il vous suffit de peu à peu tester vos clients et d’apprendre à connaître leur comportement. C’est ce qu’on appelle le “Test and Learn”, méthode qui vous permet d’étudier votre marché et réduit sa part d’imprévisibilité avant de vous lancer à l’eau lors de votre campagne de financement participatif.

La démarche

La démarche est relativement simple. Vous testez différentes hypothèses (toutes les variables marketing et commerciales : prix, offre, âge de la cible, canaux de communication…) pour tirer des enseignements de cette expérimentation. Vous itérez, modifiez, adaptez et continuez ainsi de sonder votre public.

Le but, ce n’est pas de faire du “test and learn” jusqu’à ce que les données recueillies s’adaptent à votre objectif et vos attentes, bien sûr, mais d’y adapter l’objectif et peut-être même revoir la problématique du départ. C’est à vous de vous ajuster à votre public cible, et non l’inverse.

Vous pourrez tester deux données importantes. D’abord le comportement client, de plus en plus difficile à définir et toujours changeant. Et ensuite les avis des clients, la façon dont les consommateurs perçoivent votre offre.

Cette méthode est adaptée au crowdfunding, tant lors de la phase de préparation de la campagne que pendant la collecte.

Le “test and learn” client vous permet de tirer profits des médias digitaux :

  • ce sont des outils d’analyse puissants qui ont de nombreuses fonctionnalités et spécificités
  • vous avez la possibilité d’avoir des échantillons de population importants et maîtrisés
  • vous pouvez toucher assez facilement la cible voulue grâce au ciblage
  • vous obtenez des réponses rapides à vos tests et vous pouvez réagir rapidement selon vos conclusions

Vous devez comprendre votre cible, savoir comment elle vient jusqu’à vous. Et surtout obtenir des coordonnées.

Vous avez un projet entre vos mains, encore un peu en phase de concept et d’élaboration. Le “test and learn” vous permet de construire tout en avançant. Vous pouvez mettre en place votre projet et créer votre produit autour d’une cible qui vous correspond et d’une demande existante sur le marché.

La mise en pratique

La méthode s’applique toujours de la même manière : hypothèse – test – analyse – déploiement ou abandon

Attention à ne pas varier tous les paramètres en même temps (canaux de communication, offre, types de cible…), vous risqueriez de mélanger les résultats et de ne pas pouvoir faire d’analyse pertinente.

A/B testing

Faites de l’A/B testing. C’est une méthode qui permet de comparer deux versions d’un même site ou d’une même page web, souvent pour tester la structure, le design ou le contenu. En les testant simultanément auprès de deux groupes relativement identiques, vous pourrez facilement identifier ce qui marche le mieux, ce qui vous met le plus en valeur.

C’est le meilleur moyen de comprendre comment la conception de votre page impacte sa performance. Et de l’améliorer selon les données récoltées.

Google Analytics

Utilisez Google Analytics pour comprendre le trafic du public, Hotjar pour en faire l’analyse comportementale. Vous récoltez tous les insights clients qui vous permettent de vous projeter pour la suite, et de vous préparer en fonction pour la campagne.

Landing pages

Pendant la préparation du crowdfunding, vous découvrez votre public. A l’aide de landing pages, vous allez pouvoir capter des leads et construire une base de données fiable. Regardez votre audience, et analyser les KPIs.

Pendant votre collecte, continuez à capter toutes les données relatives au client.

Publicité sur les réseaux sociaux

Si vous faites de la publicité sur Facebook, consultez avec application les rapports de Facebook Ads et analysez vos statistiques. Faites la même chose sur vos autres réseaux sociaux si jamais vous les utilisez aussi pour de la publicité.

Pendant cette période, vous pourrez analyser son comportement d’achat. Analyse très importante qui vous permet de penser à la suite et vous projeter dans le post campagne. Comprenez le chemin de conversion de votre audience pour pouvoir, ou l’améliorer, ou le reproduire. Analysez le funnel client pour le rendre optimal. Connaissez votre cible : âge, sexe, critères géographiques. Sachez d’où vient l’acquisition, quel canal marche le mieux pour augmenter votre taux de conversion.

En regardant les données, vous pourrez en apprendre beaucoup sur le comportement du client : le nombre de visites, l’origine du trafic, le taux de conversion…

Toutes ces informations récoltées, une fois analysées, comprises et intégrées à votre démarche, sont un véritable plus et une preuve de la pertinence de votre produit et votre communication sur le marché.

Avec cette approche, vous pourrez analyser en temps réel l’impact de votre offre et de votre communication. Sur une démarche qui a un temps limité (une campagne de crowdfunding), c’est un vrai plus pour rester proche du public et maximiser la démarche dans les résultats attendus.

2020-01-03T16:27:12+00:00